URBANISME :

Parc d’Activités

Loudéac aménagement ZAC Nord

Parc d’Activités, définition

Les Parcs d’activités, ou Zones d’Activités, sont des espaces aménagés par les collectivités locales dans le but d’être commercialisés auprès d’entreprises pour l’exercice de leur activité économique. Ces sites d’accueil ont pour objectif de renforcer et de structurer le tissu local économique grâce à une offre foncière et immobilière adaptée.

Procédures d’aménagement des parcs d’activités

D’un point de vue réglementaire, la zone d’activité est considérée comme une opération d’aménagement et à ce titre rencontre les mêmes procédures que pour le quartier d’habitat.

Comme pour celui çi des autorisations d’urbanisme et d’environnement seront nécessaires avant tout engagement de travaux. A la différence que, étant voué à accueillir de l’artisanat, du commerce ou de l’industrie, les règles à suivre ne seront pas les mêmes que pour le logement.

Parc d’activités et développement durable

1

De plus en plus de collectivités font le choix de la logique de développement durable, en tant que fer de lance d’une politique intégrée et valorisante du territoire et des zones d’activités, par la mise en œuvre d’outils tels que les bâtiments HQE (Haute Qualité Environnementale) et les chartes de qualité environnementale.

2

Un des rôles du Géomètre-Expert est, entre autres, d’accompagner les élus dans leur réflexion à la création et gestion du Parc d’Activité. Intégrer celui-ci à la commune signifie créer une complémentarité entre les activités du Parc d’Activités et celles du centre-ville.
De mauvais choix risqueraient d’entraîner une scission entre ces 2 zones et déplacer les commerces des centres-villes tout en les dépeuplant.

3

Ex : Un magasin de carrelage a besoin d’un atelier de stockage, d’un show-room avec de l’espace et le centre-ville n’est, en ce cas, pas adapté. L’activité commerciale directement liée à l’activité artisanale justifie son installation dans un Parc d’Activités. A l’inverse, un boulanger désirant s’agrandir drainerait dans son sillage un exode trop important du centre-bourg.

4

L’impact visuel des bâtiments parfois volumineux doit également être pris en compte afin de s’intégrer au mieux avec l’environnement existant. Là aussi le Géomètre-Expert accompagne les élus pour communiquer avec les riverains lors des réunions publiques. A travers ses vues, ses perspectives, ses projections il va présenter le projet avec les proportions d’espaces vert, les aménagements de voiries, les places de stationnement, etc…